L.E.S.T Association - Forum

L.E.S.T, Luttons Ensemble pour la Sauvegarde de la Terre.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Opposition animaux/humains

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Opposition animaux/humains le Lun 30 Mai - 20:40

Suite à un stand que nous avons tenu, quelques personnes nous ont interpelé sur le fait que l'animal ne sera jamais comparable à l'être humain qui est d'après eux supérieur.
J'ai pourtant tenté de leur expliquer que les animaux avaient des émotions et qu'ils pouvaient donc être inclus à la communauté morale : la théorie des droits des animaux.

Ce qui est regrettable c'est que ces personnes qui n'accordent aucun droits aux animaux sous prétexte qu'ils ne sont pas comme nous, utilisent les mêmes mots que les esclavagistes. En effet les esclaves étaient considérés comme des animaux et ne possédaient pas d'"âme", ce qui justifiait leur condition de marchandise.

Fort heureusement des personnes se sont battus et continuent de se battre pour que les humains marchandises soient reconnus comme des êtres humains à part entière. Je rappelle que ces luttes continuent et qu'il ne faut pas avoir d'attitudes RACISTES, SEXISTES et SPECISTES. Les différences ne justifient en rien l'oppression et la domination délibérée d'un groupe sur un autre.

Il n'est pas malsain de considérer les animaux comme des êtres sensibles, vivant pour eux-même et non pour l'humain. Cela ne vous interdit pas d'avoir de la compassion pour l'être humain, au contraire.

Voici des citations :
Alice Walker

" les animaux du monde existent pour des raisons qui leur sont propres. Ils n’ont pas été faits pour les humains pas plus que les noirs ont été faits pour les blancs ou les femmes pour les hommes. " (Alice Walker - auteur de la Couleur pourpre - Prix Pulitzer et American Book Award)

Nathalie Poitout

"Les conditions de vie de mes ancêtres noirs pendant l'esclavage puis pendant la colonisation et celles des animaux détenus aujourd'hui sont très similaires. "

Benjamin Zephaniah

"La vie des animaux est aussi importante pour eux que notre propre vie l'est pour nous mêmes. Nous devons prendre leur défense, un peu comme les bonnes âmes qui à l'époque se sont opposé au commerce des esclaves.

L'esclavage n'est pas mort. Il est interdit par la loi mais il existe. Bien que les grands esprits le condamnent, il survit. Bien que les gens charitables le vilipendent, il prospère. La cruauté des coups, des lynchages et des brûlures est toujours la même, seulement les victimes sont différentes.

Qui de nos jours ne s'opposerait pas à l'esclavage ? Sauf que lorsque j'explique que les victimes sont maintenant les animaux esclaves qui sont battus et que l'on force à exécuter un numéro, que l'on entasse dans des élevages en batterie pour en faire de la nourriture pas chère ou que l'on torture de façon systématique dans les laboratoires, les gens hésitent. Il n'est pas facile, de nos jours, de regarder les mauvais traitements infligés aux animaux et de s'imaginer ce qu'en penseront les générations futures, un peu comme les négriers qui ont vendu des centaines de milliers d'esclaves humains ne pouvaient pas s'imaginer l'image qu'aurait cette activité aujourd'hui. "

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum